Quasar't
Objets, Consommables, Créations Pierre Le Meur

Newsletter

 

 

Savoir acheter : une cheminée au Bio Ethanol : HALTE AUX IDEES RECUES !

Au 19ème siècle, le train allait faire perdre le lait aux vaches…
L’électricité était de la sorcellerie…

Au 20ème siècle, la télé des débuts allait nous rendre aveugles…

Au 21ème siècle, la cheminée au bio éthanol va tous nous faire mourir… ...En France mais pas dans le reste du monde !!!

La cheminée à l’éthanol est une petite merveille qui fonctionne depuis plus de 10 ans sans problème en Europe, au Canada etc…
En réponse, voici donc une petite notice explicative du produit face aux « on-dit » qui circulent en France en 2008.

  1. « La combustion dune cheminée au bio éthanol est très toxique » ...

    Faux !
    Voici la formule chimique d’oxydo-réduction de cette combustion
    C2 H6 O        + O2            => 2CO2                           + 3H2O
    Bio-éthanol + oxygène => dioxide de carbone + vapeur d’eau


    Un être vivant rejette la même chose que cette combustion ! Donc pas de monoxyde de carbone mortel à l’horizon. Vérifiez-le avec un détecteur !

    Par contre une combustion dite incomplète peut produire du monoxyde de carbone : combustion d’une flamme dans une pièce trop petite (<9m2) et mal aérée (dans une chaudière à gaz, un poêle à bois ou à pétrole, une cheminée traditionnelle ou au bio éthanol) et un tirage mal réglé de poële ou de cheminée classiques.
    Comme pour tous les moyens de chauffage, respectez les normes d’implantation et d’utilisation.
  2. « La cheminée au bio éthanol produit aussi de l’oxyde d’azote »

    Pour produire de l’oxyde d’azote, il faut que « N » symbole chimique de l’azote apparaisse dans la formule de départ d’oxydo réduction… Il n’y en a pas.

    Il y a juste confusion entre le bio éthanol et l’éthanol (E85) à la pompe pour les voitures qui, lui, est composé de 85 % de bio-éthanole associé à 15 % d’essence ; par ailleurs seule une combustion à 2000° C peut produire de l’oxyde d’azote ! La cheminée au bio-éthanol produit une flamme à 300°C...
  3. « Les cheminées au bio-éthanol ne chauffent pas »

    La flamme est à 300°C mais la puissance calorifique dégagée varie, suivant les modèles, de 3000 W à 6000W car la cheminée fonctionne sans conduit d’évacuation.

    Pour information, une flamme de cheminée classique chauffe à hauteur de 1200° C mais la moitié au moins de la chaleur part dans le conduit...
  4. « l’effet flash est très dangereux »

    L’effet flash est obtenu par un imprudent qui rajoute du bio-éthanol pendant une flambée…pour la prolonger. Il suffit d’attendre quelques minutes pour laisser refroidir le foyer avant de rallumer. Comme pour un barbecue, un appareil à fondue ou un incinérateur à feuilles…

    De même, on n’allume pas avec une allumette mais avec un long briquet fourni avec la cheminée ou avec une harpe spéciale.

    Enfin, on mesure, avec le doseur fourni, la quantité de bioéthanol préconisé ; on ne verse ni directement du bidon d’éthanol ni à la louche…
  5. « Le produit n’est pas normé NF. Il est donc dangereux »

    Nous commercialisons les cheminées ALFRA. ALFRA est l’inventeur des cheminées au bio-éthanol conçues et fabriquées en Allemagne sous la norme TÜV qui régit aussi toute l’industrie et l’automobile allemandes.
    La France découvre un produit diffusée ailleurs en Europe depuis 10 ans…
  6. « Le bio-éthanol prive les gens de nourriture »

    Le bio-éthanol que nous commercialisons est issu de l’agriculture française ; il est le produit de la deuxième pression des résidus de betterave sucrière traditionnellement destinés aux rebuts.

    Cette 2ème pression permet d’obtenir un bio-éthanol plus calorifique que d’autres types d’alcool de grain (blé, maïs etc).

    Il est issu de culture de jachères car la betterave est un turbecule rustique et peu gourmand. Donc pas de culture intensive et pas de gaspillage d’eau.
  7. « A quoi reconnaît-on une bonne cheminée au bio-éthanol ? »

    D’abord de bons matériaux :
    - Inox pour la partie brûleur qui assure fiabilité, résistance à la chaleur, à la dilatation et à l’oxydation (et non acier ou aluminium)
    - Verre sécurit trempé pour les verres de décoration

    Une norme :
    nous avons choisi la norme TÜV allemande

    Les brûleurs :
    de préférence réglables et de bonne contenance (entre 2 et 3 litres) car moins gourmands en bio-éthanol si vous l’utilisez aussi pour la fonction chauffage(7 à 8 heures de flambée ininterrompue)
    Eviter les godets : brûleurs qui segmentent les flammes et sont des ogres de bio éthanol.

    De bons accessoires :
    Pour remplir, utiliser le doseur pour éviter tout débordement et l’entonnoir. Pour allumer, utiliser la harpe ou le briquet à manche fournis avec les cheminées Alfra.

CONCLUSION
La cheminée au Bioéthanol ALFRA permet une flambée en toute sécurité, sans escarbilles, sans feu de cheminée ni bûche qui roule.

En cas de déménagement, elle suit…

On peut réexploiter de vieilles cheminées délaissées. Plus de souci d’entretien du conduit ; plus de stock de bois. La flamme est règlable, tout comme la puissance de chauffe sauf dans quelques modèles choisis pour leur aspect décoratif.

Excellent chauffage d’appoint, esthétique et pratique.


AccueilAccueil

Panier  

(vide)